Observatoire de l'Enfance, de la Jeunesse et de l'Aide à la Jeunesse

Recherche-action portant sur l’éducation à la citoyenneté démocratique et les droits humains dans l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles

Lieux de transmission de savoirs et de compétences, les établissements scolaires remplissent également une fonction de socialisation des jeunes générations, c’est-à-dire de formation citoyenne des élèves. Dans un contexte où la question du vivre-ensemble, de l’intégration sociale et culturelle est devenue un enjeu majeur de nos sociétés globalisées et multiculturelles, cette mission est réaffirmée. Les attentats terroristes qui ont secoué récemment nos sociétés, et plus largement la crise de l’espace public, ont braqué les projecteurs sur la fonction d’éducation citoyenne de l’école. En Belgique francophone, l’éducation à la philosophie et à la citoyenneté fait désormais formellement partie de la formation des élèves.

Si l’importance de la mission d’éducation morale et citoyenne de l’école est officiellement reconnue, de nombreuses questions demeurent concernant sa mise en œuvre concrète au sein des établissements scolaires : Comment penser l’articulation entre la mission d’éducation à la citoyenneté et la fonction cognitive de l’école ? Quels obstacles les équipes rencontrent-elle dans le développement de dispositifs citoyens ? Quel projet d’éducation citoyenne les écoles portent-elle ? Quels sujets citoyens désirent-elles former ? L’établissement scolaire, cité démocratique ? … 

Sans être exhaustives, voici quelques-unes des questions qui ont guidé cette recherche-action conçue par l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse, dans le prolongement d’une recherche antérieure et réalisée par le Girsef (UCL).

À travers l'étude approfondie de la manière dont trois établissements secondaires contrastés mettent en œuvre la mission d'éducation à la citoyenneté, et la confrontation de ces études de cas lors de deux phases d’analyse en groupe, l’équipe de recherche a visé : 

  • à identifier et à clarifier les différentes significations que recouvre "l'éducation à la citoyenneté", aux yeux des acteurs éducatifs rencontrés et dans la littérature scientifique ;
  • à mieux comprendre les obstacles à la mise en œuvre de cette mission ;
  • à identifier les leviers pour développer cet axe éducatif au sein des établissements scolaires secondaires.

La recherche a mis en évidence plusieurs éléments des plus éclairants pour l’action publique : 

  • Une des tensions les plus fondamentales se dessine entre la mission d’éducation à la citoyenneté et les missions dites "instrumentales" de l’école. Ainsi, la reconnaissance de ce défi comme un enjeu public ou sa mise à l’agenda politique peine à se traduire en pratique, dès lors que les critères de gouvernance et d’évaluation du système éducatif sont essentiellement calqués sur la fonction d’instruction, l’évaluation des acquis d’apprentissage ou même sur les mesures d’équité.
  • L’hypothèse, dégagée de la comparaison des trois études de cas, relative à l’existence de "projets locaux d’éducation citoyenne" diversifiés, qui se déclineraient en lien étroit avec les "identités organisationnelles" de ces établissements. 
  • Les modalités différentes d’inscription de la mission d’éducation citoyenne dans les structures et dans l’organisation scolaire
  • L’inconfort dans lequel doivent évoluer les équipes éducatives, et plus particulièrement les directions ou équipes de direction, face à une multiplicité d’injonctions, parfois contradictoires. 

Le rapport complet qui propose, au-delà des constats, une série de recommandations, est téléchargeable en cliquant ici.

Séminaire

La recherche a été présentée le 13 novembre 2017 à plus d’une centaine d’acteurs éducatifs à l’occasion d’un séminaire organisé conjointement par l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse et le Girsef. 

Après une introduction Bernard Devos, Délégué général aux droits de l’enfant et de Dominique Rossion de l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse, la recherche a été présentée par Marie Verhoeven et Evelyne Jadot du Girsef. Leur présentation powerpoint est téléchargeable en cliquant ici.

Les résultats et les recommandations qui en sont issus ont discutées avec le public ainsi qu’avec un panel de représentant.e.s du monde scolaire et associatif composé de Fatima Amkouy (Secrétaire générale de l’abl "Jeunes et citoyens") ; Christian Charlier (Expert-Inspecteur chargé de construire un projet d’inspection de l’éducation à la philosophie et citoyenneté dans l’enseignement primaire et secondaire de tous les réseaux) ; Laurent de Briey (Chef de Cabinet de la Ministre de l’Education, Mme Marie-Martine Schyns) ; Florence Depierreux (Coordinatrice pédagogique du programme "Annoncer la Couleur") et Christelle Ladavid (Cheffe de projets senior à la Cellule opérationnelle de changement - Pacte pour un Enseignement d’excellence). Ce panel était animé par Bruno Derbaix (MIEC). Anne-Marie Dieu, coordinatrice a.i. de l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la jeunesse a conclu cette matinée de travail.