Observatoire de l'Enfance, de la Jeunesse et de l'Aide à la Jeunesse

La qualité de l'accueil du point de vue des enfants

Enquête exploratoire sur le point de vue des enfants de 0 à 6 ans sur la qualité de l’accueil et de l’éducation qui leur sont dispensés

Cette étude a été commanditée à une équipe de recherche de l’Université Libre de Bruxelles réunissant des chercheurs de l’Unité de Psychologie du Développement et de la Famille et du service des Sciences de l’Éducation.

Objectifs de la recherche

Les objectifs de la recherche étaient d’appréhender, ce qui, du point de vue de l’enfant, caractérisaient un accueil et une éducation de qualité à l’aide d’une méthodologie inspirée de la méthode mosaïque telle que pratiquée par Alison Clark1.

La conception de l’enfant guidant cette recherche est celle d’un enfant « riche », « actif » et « compétent » au sens de Brougère et Vandenbroeck (2007) c’est-à-dire un être humain, un citoyen qui cherche à donner une signification au monde qui l’entoure et à s’engager dans des relations. L’enfant veut explorer, comprendre, trouver du sens. Dans cette optique, l’enfant est donc capable de nous donner son « point de vue » sur le monde qui l’entoure en général et sur les milieux d’accueil et d’éducation en particulier. 

Méthodologie

La première étape de la recherche a consisté à synthétiser, sous forme de grilles synoptique, s les principales caractéristiques et dimensions de la qualité de l’accueil et de l’éducation des jeunes enfants mises au jour dans la littérature scientifique ces vingt dernières années, du point de vue des praticiens, des chercheurs et experts académiques, des organismes et internationaux et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. 

La deuxième étape a porté sur la mise au point d’une méthodologie innovante de collecte de données et l’expérimentation d’outils d’investigation pour recueillir et interpréter les points de vue et expériences des jeunes enfants. L’approche méthodologique retenue présente les caractéristiques suivantes :

  • Focalisée sur l’expérience vécue de l’enfant ;
  • Multi-méthodes, soit une association de méthodes d’évaluation qualitatives et quantitatives, verbales et/ou visuelles, individuelles et collectives, ponctuelles et continues.... Ceci afin de reconnaître les différentes « voix » ou « langages » de l’enfant et pouvoir analyser les résultats par « convergence d’indices » ;
  • Participative, ce qui impose de considérer les enfants comme les experts et les acteurs de leur propre vie, de leur donner une voix et une place active ;
  • Réflexive dans le sens où elle invite les enfants à réfléchir sur le sens et les significations de leurs activités et expériences à la crèche/à l’école maternelle

La troisième étape de la recherche vise à dégager les dimensions qui, du point de vue des enfants rencontrés, sont importantes en termes de bien-être et d’apprentissage. 

Le rapport de recherche fait la part belle aux paroles et observations des enfants et produit un matériau d’analyse très riche.

Échantillon

Deux crèches et deux écoles maternelles ont participé, chacune pendant quelques mois, à cette enquête exploratoire. Elles sont situées en Wallonie et à Bruxelles, en milieu rural et en milieu urbain, grandes ou petites. Elles accueillent toutes les quatre un public hétérogène d’enfants sur le plan culturel et social et ont un projet pédagogique/ d’accueil relativement habituel. Quatre groupes classe ont plus particulièrement été observés, regroupant des enfants de 1e, 2e et 3e maternelles. Dans chacun de ces groupes classe, trois enfants ont fait l’objet d’étude de cas. Deux groupes d’enfant ont été plus particulièrement observés en crèche et cinq enfants ont participé aux observations plus fines

Résultats

Les chercheurs font le point sur les apports et les limites de la méthodologie et des outils de collecte de données utilisés.

En ce qui concerne les dimensions de la qualité de l’accueil du point de vue de l’enfant, cette recherche exploratoire n’avait évidemment pas la prétention de mettre au jour les points de vue de l’ensemble des enfants de 18 mois à 6 ans de la FWB sur la qualité de l’accueil et de l’éducation qui leur est dispensé. Elle souhaitait par contre éclairer la qualité de l’accueil et de l’éducation en crèche et en école maternelle du point de vue singulier, pluriel, diversifié, original des jeunes enfants. Ces caractéristiques de la qualité de l’accueil et de l’éducation propres aux enfants sont autant de points d’attention que les adultes gagnent à connaître, à penser, à réfléchir dans l’avenir s’ils souhaitent améliorer la qualité de l’accueil et de l’éducation offerts aux enfants.

Relevons notamment :

  • Les caractéristiques de l’environnement dans lequel ils évoluent (bruit, lumière, type variété et agencement du matériel …) sont importantes pour eux et mises en exergue dans leurs discours
  • Le respect de leur l’intimité et de leur « privacy » : Les enfants accordent de l’importance au respect de leur intimité (en lien avec l’intimité du corps) et de leur vie privée (« privacy »). Les enfants sont attentifs à l’esthétique, à la propreté et à la structuration physique des lieux qu’ils fréquentent (par ex. les toilettes) Lorsque leurs besoins d’hygiène et d’intimité ne sont pas respectés, les enfants ressentent un fort malaise.
  • La prise en compte de leur rapport au temps en tenant compte de la diversité de leurs rythmes et besoins : Les enfants expriment l'importance d'adapter le découpage du temps à leurs besoins et à leurs rythmes. 
  • Le rôle central joué par le support de l’adulte référent tant dans les activités que dans la favorisation de l’expression, de la reconnaissance et de la gestion des émotions
  • L’engagement des adultes dans les activités qu’il propose : on constate par exemple qu’en crèche, les jeunes enfants apprécient beaucoup la capacité de l’adulte référent à s’impliquer dans le jeu et à les faire rentrer dans une dimension de jeu où l’imaginaire prévaut sur le réel et que les modalités de la présentation du jeu (avec intérêt, suspense,…) ont un impact sur le vécu de l’enfant (intérêt, plaisir, engagement). 
  • La possibilité de développer des interactions avec les pairs et notamment aux situations de collaboration dans les apprentissages : la collaboration au moment des apprentissages est clairement revendiquée par les enfants et vécue comme non admise par l'école. 
  • L’encouragement du sentiment d’autonomie et du sentiment d’avoir une maîtrise sur le monde : Les enfants apprécient d’avoir des tâches et responsabilités adaptées à leurs compétences. Le fait de donner des tâches à l’enfant (par ex. ranger les bols de soupe, se servir) permet à l’enfant d’être actif et de se sentir impliqué. Les observations montrent que cela stimule son sentiment de compétence et renforce son engagement envers la vie en crèche et à l’école.

Deux points d’attention mis en avant par les enfants de maternel rencontrés sont également à interroger : 

  • Le mal-être vécu par des sanctions qui sont perçues comme des punitions et qui ne semblent pas se référer à des règles explicites ou sont liées à des activités d’apprentissage est réel : Les enfants lient ce qu’ils nomment la « punition » à l’erreur en situation d’apprentissage (par ex. « si je me trompe, ma feuille sera déchirée »). 
  • La dissociation des apprentissages et du plaisir : les apprentissages tels que dispensés à l’école maternelle sont peu associés à du plaisir : les enfants classent le jeu et le plaisir d’un côté, les apprentissages de l’autre. Il semble que les associations « on joue tout en apprenant » ou « on apprend tout en jouant » ne font pas partie du schéma de représentation des enfants rencontrés. 

Enfin, cette recherche avait fait le pari que les enfants, même très jeunes, disposaient d’un point de vue original, pertinent, compétent sur l’accueil et l’éducation qui leur sont dispensés. Le premier et sans doute plus grand enseignement de cette recherche exploratoire est que ce pari est réussi. Les enfants, même ceux qui ne sont pas encore doué du langage oral, expriment un point de vue propre qui rejoint pour partie le point de vue de l’adulte mais s’en diffère également. 

Pour télécharger le rapport : Enquête exploratoire sur le point de vue des enfants de 0 à 6 ans sur la qualité de l’accueil et de l’éducation qui leur sont dispensés (pdf) 

______

Clark, A., & Statham, J. (2005). Listening to young children. Experts in their own lives. Adoption & Fostering, Vol. 29, N°1, 45-56