Observatoire de l'Enfance, de la Jeunesse et de l'Aide à la Jeunesse

Parcours improbables : trente jeunes témoignent

Ils s’appellent Maxime, Hugo, Karim, Samir… ; elles s’appellent Sandrine, Katy, Aïcha, Idrissa… ; ils et elles sont âgé-es de 20 à 30 ans ; ils et elles sont trente : trente jeunes à avoir accepté de témoigner sur leur parcours improbable ; un parcours qui a connu une « inflexion positive significative ».

Au-delà de la singularité de leurs témoignages et de la pluralité de leurs parcours, une équipe de cinq sociologues de l’UCL a tenté de comprendre et de mettre en perspective ce que ces jeunes avaient à dire de leur parcours.

Cette analyse a notamment permis de s’interroger sur les conditions permettant aux dispositifs de maintenir l'intérêt des jeunes et de continuer à les mobiliser.

Les chercheurs ont ainsi pu identifier plusieurs leviers qui ont contribué à un changement positif significatif des trajectoires de ces trente jeunes.

Cette étude permet de mieux comprendre les différences de logiques présentes au sein  des dispositifs d’intervention et d’accompagnement des jeunes.

Elle met au jour les facteurs qui favorisent une « rencontre heureuse » entre un jeune et un dispositif.

Elle permet aussi de s’interroger sur la manière d’articuler l’approche individuelle et l’approche collective dans l’accompagnement des jeunes. 

À télécharger :

 

Cette recherche a aussi fait l'objet d'un projet de valorisation vidéo par des jeunes.

Pour une présentation de la recherche en diaporama :